19/10/2019 | 10h > 18h

Les auditions du Parlement de Loire #1

Le POLAU hors les murs

Pour la première fois en Europe, un fleuve et toutes les entités vivantes et non vivantes qui le constitue, auront un droit de parole.

Végétaux, masses d’eau, sables, silures, usagers du fleuve, pêcheurs…, vont pouvoir s’exprimer et défendre leurs intérêts à travers un système de représentation interspécifique. La commission en charge des auditions est animée par l’écrivain et essayiste Camille de Toledo.

Venez assister aux premières auditions publiques
SAM. 19/10/2019 | 10h > 18h
SAM. 14/12/2019 | 10h > 18h
SAM. 21/03/2020 | 10h > 18h
Lieux prochainement annoncés

Devenez un acteur du fleuve Loire et rejoignez cette expérience ouverte à toutes et tous. 


« Le projet Parlement de Loire est conçu comme un processus constituant, visant à la première reconnaissance juridique d’une entité non-humaine en Europe. Il fait écho à l’adoption du statut de « personnalité juridique » d’écosystèmes en Nouvelle-Zélande, en Inde, au Tibet ou en Équateur (rivière Wanganui, Gange, lacs, terres) pour répondre aux défis écologiques et les protéger des diverses prédations industrielles et humaines. L’objectif d’une telle approche – donner des droits aux fleuves – suit les analyses du juriste américain Christopher Stone qui, dès les années 1970, proposait de faire entrer les éléments de la nature dans les tribunaux pour leur permettre de se défendre au cœur même de nos institutions. » Camille de Toledo


Le Parlement de Loire est un des projets du programme artistes-ingénieurs·es GÉNIES-GÉNIES, porté par le POLAU-pôle arts & urbanisme dans le cadre de la programmation de la Région Centre-Val de Loire Viva Leonardo da Vinci 2019 - 500 de Renaissance(S].

Communiqué GÉNIES-GÉNIES

Partenaires : Mission Val de Loire, COAL-Coalition arts et écologie, CGET (Commissariat à l’Égalité des Territoires)

Illustration : la rivière Godley se jetant dans le lac Tekapo, Nouvelle-Zélande, 2018 © Jordan Heath