19/10/2019 |14h30 à 18h

Les auditions du parlement de Loire #1 • COMPLET

Le POLAU hors les murs

Les premières auditions du Parlement de Loire sont désormais complètes. Vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente, nous vous tiendrons informé si une place se libère. Si vous êtes déjà inscrits et ne pouvez finalement pas venir, merci de nous le signaler.

▶︎Inscription sur liste d’attente : https://cutt.ly/Beo5me3 

L’ensemble de cette première journée d’audition vers la création d’un parlement de Loire sera prochainement disponible en podcast et vidéo sur notre site internet et sur notre page Facebook. Nous vous donnons désormais rendez-vous samedi 14 décembre pour participer au deuxième acte vers la création d’un parlement de la Loire. Plus d’information à venir.


Participez à la création d’un parlement de Loire

Comment faire pour que, pour la première fois en Europe, un fleuve et les entités vivantes et non vivantes qui le constituent aient la possibilité de s’exprimer et défendent leurs intérêts à travers un système de représentation interspécifique, humains et non-humains, afin de donner voix aux conflits qui les opposent ?

Imaginé comme un processus constituant pour la création d’un parlement du fleuve, ce projet vise à définir les formes et fonctionnements d’un parlement pour une entité non-humaine (La Loire), où la faune, la flore et les différents composants matériels et immatériels seraient représentés.

Ce processus est structuré par une série d’auditions publiques (hearings) qui mettent en dialogue une commission interdisciplinaire, composée d’intéressés·es à la création du Parlement, avec des professionnels (philosophes, anthropologues, biologistes, juristes…) et des usagers de la Loire.

Animée par l’écrivain et juriste Camille de Toledo, cette commission d’information pour la création d’un parlement des non-humains reliés au fleuve vous invite à suivre son travail d’enquête, à y participer et à l’enrichir.

Venez assister aux premières auditions publiques

SAM. 19/10/ 2019
14h30 > 18h | Auditions publiques du parlement de Loire
18h30 > 21h | Apéritif citoyen avec des produits de Loire par Olivier Dohin
🌍 Chapelle Saint-Libert | 37. avenue André Malraux | Tours
🔎 Ouvertes à tous·tes sur inscription
🖇  Invitation en ligne
🖇 Communiqué

SAM. 14/12/2019 | Lieu prochainement annoncé

SAM. 21/03/2020 | Lieu prochainement annoncé

Vous pouvez contribuer sur la page facebook parlement de Loire aux questions qui seront posées aux auditionnés·es. Nous n’attendons pas ici des critiques du processus constituant (qui n’a pas encore commencé) mais des contributions constructives pour définir les contours d’une telle institution. Les questions que vous poserez, pour nous aider à définir ce parlement du fleuve, seront reprises en séance publique.

« Il n’est plus temps de se demander si la personnalité juridique des éléments non-humains est légitime ou non. Dans cette époque de violente destruction des espèces, des écosystèmes, de la biodiversité, il s’agit simplement de définir comment nous devrons au mieux défendre leurs droits. »
Christopher Stone.


Membres de la Commission (en cours)

Camille de Toledo | Auteur associé, juriste
Virginie Serna | Archéologue, conservatrice en chef du Patrimoine, chargée de mission au Ministère de la culture
Bruno Marmiroli | Architecte paysagiste, directeur de la Mission Val de Loire Patrimoine Mondial
Lolita Voisin | Paysagiste, directrice de l’École de la Nature et du Paysage de Blois – INSA Centre-Val de Loire
Renaud Colin | Directeur adjoint développement et gestion territorialisée de l’Établissement Public Loire
Joan Pronnier | Cheffe de projet COAL art et écologie
Stephane Cordobes | Conseiller recherche et prospective au CGET-Commissariat Général à l’Égalité des Territoires
Barbara Rivière | Urbaniste, responsable du service Urbanisme de la Ville de Saint-Pierre-des-Corps chargée de mission au Ministère de la culture

Auditionnés·es

Bruno Latour | Sociologue, anthropologue et philosophe des sciences
Frédérique Aït-Touati | Chargée de recherche (CNRS et SPEAP, master d’expérimentation en arts politiques), metteure en scène (Cie Zone Critique), historienne
Bruno Marmiroli | Architecte paysagiste, directeur de la Mission Val de Loire Virginie Serna | Archéologue, conservatrice en chef du Patrimoine, chargée de mission au ministère de la culture

 


« Le projet Parlement de Loire est conçu comme un processus constituant, visant à la première reconnaissance juridique d’une entité non-humaine en Europe. Il fait écho à l’adoption du statut de « personnalité juridique » d’écosystèmes en Nouvelle-Zélande, en Inde, au Tibet ou en Équateur (rivière Wanganui, Gange, lacs, terres…) pour répondre aux défis écologiques et les protéger des diverses prédations industrielles et humaines. L’objectif d’une telle approche – donner des droits aux fleuves – suit les analyses du juriste américain Christopher Stone qui, dès les années 1970, proposait de faire entrer les éléments de la nature dans les tribunaux pour leur permettre de se défendre au cœur même de nos institutions. »
Camille de Toledo


L’intention et le projet d’un parlement de Loire ont pris forme dans le cadre du programme artistes-ingénieurs·es GÉNIES-GÉNIES et en écho à la disparition de Léonard de Vinci au bord de la Loire en 1519. Ils s’inscrivent dans la programmation de la Région Centre-Val de Loire Viva Leonardo da Vinci 2019 - 500 de Renaissance(S].
Le Parlement de Loire est porté par le POLAU-pôle art & urbanisme et ses partenaires : la Mission Val de Loire, CICLIC Centre-Val de Loire dans le cadre du dispositif Auteur associé, le COAL – Coalition arts et écologie, l’EP Loire, le CGET – Commissariat à l’Égalité des Territoires, le laboratoire GéHCO (en cours).

Communiqué GÉNIES-GÉNIES

Illustration : la rivière Godley se jetant dans le lac Tekapo, Nouvelle-Zélande, 2018 © Jordan Heath