Groupe En lisière

Artistes & concepteurs

Venant de Beine-Nauroy, Besançon et Reims, Claire Denis, Guillaume Clausse, Marine Mane se sont retrouvés pour créer En lisière, groupe polymorphe associant une paysagiste, une metteure en scène-photographe et un comédien-jardinier. En constituant un groupe de désirs communs, les membres se sont choisis aussi pour leurs différences de parcours et leurs diverses approches du vivant, ce qui offre un champ d’exploration large.

L’hybridation à l’œuvre permet de perturber et d’enrichir les regards, les réflexes, et l’utilisation des habituels outils de recherche et de communication. Chacun apporte sa propre vision de la marge et de la lisère, est sensible à un point particulier qui fait écho à sa pratique. Le groupe recompose une petite communauté de points de vue pour être au plus proche de celles qui habitent un territoire.

 

Claire Denis est diplômée (paysagiste DPLG) de l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles – ENSP. Elle se nourrit par ailleurs des approches de Patrick Bouchain, des paysans, et de Tokyo. Elle considère que conception, réalisation et jardinage sont entremêlés au sein d’un processus économe, ouvert et altruiste. Elle désire révéler le génie du lieu et mobiliser ses ressources, même peu visibles. Sa pratique est fondée sur la construction collective de projets évolutifs, recourant à la force considérable du bénévolat et associant très tôt les futurs jardiniers et utilisateurs du lieu. Avec le groupe En lisière, elle décale ses habitudes du vivant et du pérenne, en se confrontant à d’autres pratiques fondées sur l’éphémère.

Guillaume Clausse est diplômé de l’École Régionale d’Acteurs de Cannes – ERAC. Il se nourrit par ailleurs des poèmes de Kenneth White, de l’électro de Trentemoller, et de levure de bière. Acteur, marionnettiste et metteur en scène, il tend à éprouver l’impact de la temporalité dans la représentation, l’espace dans sa nature, son volume et sa densité. Il croit que l’acteur et le spectateur s’améliorent réciproquement. Obsédé par le vivant, les rythmes, le circuit de l’eau, le jardin, les cycles, les échelles, il cherche à altérer sa pratique au contact du groupe En Lisière.

Marine Mane est diplômée de l’École du Centre Dramatique National de Reims – CDN. Elle se nourrit par ailleurs des œuvres d’Antoine d’Agata, des lignes d’erre de Fernand Deligny, et de cancoillotte. Metteure en scène et auteure, elle inscrit son travail dans une quête au long cours, qui cherche à éprouver, par le(s) langages et par le(s) corps, ce qui se joue entre les êtres. Le champ d’expérimentation est vaste : il s’agit d’ausculter les traces, intimes et politiques, que dessinent les parcours individuels et collectifs. En travaillant avec le groupe En lisière, elle laisse libre à cours à ses obsessions cartographiques, qu’elles soient mentales ou sur l’être humain.

Visiter le site

Cartographie des restes 3/3

Cartographie des restes 2/3