étude urbaine et AMO

Le POLAU lauréat de Défis Urbains 2019

La démarche urbanisme culturel du projet Reconquête urbaine récompensée dans la catégorie Coproduction de la ville / nouveaux professionnels entrants
Encore Heureux Architecte
Les Arts Codés
Malte Martin - Agrafmobile 
ANPU
1024 Architecture

Innovapresse et le magazine Traits urbains viennent de dévoiler les lauréats de Défis Urbains 2019. Ils récompensent chaque année des stratégies et opérations urbaines innovantes en faveur d’un renouvellement soutenable et hospitalier de la ville et des territoires.
Portant sur la requalification de délaissés urbains par des interventions artistiques et paysagères réversibles, la démarche d’urbanisme culturel de l’opération Reconquête urbaine est primée pour l’implication de partenaires diversifiés empruntant aux champs de l’art, de l’architecture, du paysage, de l’ingénierie territoriale, de l’urbanisme et de la société civile.

L’opération Reconquête urbaine (Paris)
Votée dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris, Reconquête urbaine est une opération de requalification et mise en valeur de portes du périphérique parisien et de quartiers « Politique de la ville ». Dans le cadre d’une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la Ville de Paris, le POLAU a assuré le commissariat urbain et la programmation des interventions artistiques et paysagères sur quatre des sites. Ces installations contextuelles ont pris appui sur les enjeux de transformation urbaine de chacun des territoires (flux automobiles, place du piéton, frontières centre-périphérie, pollution, etc.). Ils permettent d’introduire auprès des usagers les transformations à venir, de fédérer les différents acteurs d’un projet urbain, d’accélérer la requalification.

Les Défis urbains
Les Défis Urbains 2019 distinguent des opérations (bâti, espaces publics, aménagements) et initiatives (événements, démarches, installations éphémères) exemplaires œuvrant en faveur « d’une ville durable, inclusive, accessible, partagée, innovante, connectée, équilibrée, confortable et économe, à différentes échelles ».

Partenaires Reconquête urbaine
Ville de Paris Mission métropole, Mairies du 18e, 11e et 19e arrondissements, Villes de Saint-Ouen, Aubervilliers et Pantin, EPT Est Ensemble et Plaine Commune, Département de Seine-Saint-Denis, établissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette, APSV, Freegan Pony, Villa Mais d’Ici, EVESA, Aurore, la Fabrique des Impossibles, EDL du 11e et du 18e arrondissements, la régie de quartier du 11e, la Maison Bleue, Encore Heureux Architectes, Malte Martin-Agrafmobile, les Arts Codés, 1024 Architecture, l’ANPU.

Communiqué de presse

Encore Heureux Architecte

Encore Heureux est une agence d’architecture généraliste qui intervient à différentes échelles sur des problématiques spatiales, sociales et urbaines avec la volonté de mettre au cœur de ses préoccupations les questions d’usages, de confort et de douce radicalité.
Fondée en 2001 par Nicola Delon et Julien Choppin, Encore Heureux revendique une pratique à la croisée des genres, pour habiter la complexité du monde. 
Dès 2014, ils démontrent le potentiel du réemploi et la possibilité d’une nouvelle vie pour les matériaux usés : en tant que commissaires-scénographes autour de l’exposition « Matière Grise » au Pavillon de l’Arsenal, puis en concevant des projets expérimentaux comme le pavillon circulaire dans le cadre de la COP21.

Visiter le site

Les Arts Codés

Les Arts Codés est une coopérative d’entreprises hybride entre numérique et métiers d’art. Inspirée par le mouvement Arts&Crafts, Les Arts Codés regroupe des designers, des artisans et des ingénieurs autour d’une intuition: l’expérience créative à l’ère du numérique est une pratique des idées et du faire au quotidien. Installée à Pantin la coopérative conçoit et réalise des multiples dispositifs interactifs.

Visiter le site

Malte Martin - Agrafmobile 

Designer graphique et plasticien, Malte Martin anime Agrafmobile, qui explore divers domaines de la création contemporaine : théâtre, danse, musique, cinéma. Au delà, Agrafmobile dessine un espace d’expérimentation pour investir l’espace urbain et les territoires du quotidien, associant création visuelle et sonore, entre gestes et signes.

Visiter le site

ANPU

L’ANPU (Agence nationale de Psychanalyse urbaine) rassemble une équipe de chercheurs sensibilisés à l’urbanisme et à la psychanalyse. Venus d’horizons aussi différents que l’architecture potentialiste, le modélisme urbain, la para-sociologie, le polypolisme, la krypto-linguistique, le landscaping, le photoshopping ou l’urbanisme de comptoir, l’équipe de chercheurs a réussi à mettre au point un nouveau procédé destiné à guérir les villes : la psychanalyse urbaine.

Visiter le site

1024 Architecture

1024 est un label créatif imaginé en 2008 par Pierre Schneider et François Wunschel, architectes, diplômés à l’école de Paris La Villette. Ils sont 2 des 5 membres fondateurs du groupe d’architecture expérimentale EXYZT. Ils collaborent à la conception et la réalisation d’installations architecturales, visuelles, lumineuses et sonores, (œuvres publiques, aménagement intérieur, scènes interactives…) Les projets de 1024 mêlent architecture, image, son et lumière. Ils génèrent des dispositifs où se confondent les limites entre espace réel et espace virtuel.

Visiter le site

24/06/2019

Outil(s) d’urbanisme culturel
Préfiguration et maîtrise d'usage
Diagnostic, lecture urbaine, repérage
Conception urbaine et d’espaces publics
Qualifications souples, occupations temporaires
Disciplines
Arts, Arts numériques, Design, Installation, Urbanisme
Partenaire(s)
Innovapresse et le magazine Traits urbains

Les missions du POLAU

La récompense inédite d’une démarche d’urbanisme culturel
La démarche portée par le POLAU et proposée aux parties-prenantes de l’opération a fait appel aux outils de l’urba- nisme culturel : détection des enjeux contextuels urbains, culturels, sociaux pour engager avec les concepteurs des interventions sur mesure ; dimension chronotopique des installations artistiques et architecturales pour jouer avec les temps de la ville et favoriser une mixité fonctionnelle ; caractère évolutif préfigurant des aménagements pérennes ; registres d’interventions hybrides entre œuvre lumineuse et éclairage fonctionnel, jeu numérique et service urbain 2.0, architecture sociale et œuvre plastique ; choix d’équipes pluridisciplinaires associant talents de création et compétences de conception urbaine ; médiation intégrée dès les origines du projet en faveur d’une coproduction des espaces.