étude urbaine et AMO

Inventons la Métropole du Grand Paris


« Inventer la Métropole du Grand Paris » est un appel à projets lancé en 2016 par la Métropole sur 55 sites franciliens.

Le polau-pôle arts.urbanisme participe à la consultation sur deux sites et dans deux groupements distincts : à Rosny sous Bois ( pour lequel les lauréats n’ont pas encore été annoncés) et à Bagneux où la proposition « Le temps sur mesure » figure parmi les 51 projets lauréats de la consultation dévoilés le 18 octobre 2017.

Le temps sur mesure – Site Bagneux (Blanchard, Croizat/ Fortin)

Porté par les promoteurs Lamotte-Apertura Bremond et dessiné par Raum Architecte, ce projet urbain mobilisera l’expertise d’acteurs locaux pour préfigurer et activer un site en devenir. L’approche d’urbanisme culturel, projetée par le polau-pôle arts.urbanisme sur le quartier Blanchard/Croizat-Fortin, intercale des dynamiques artistiques à différentes phases du projet (diagnostic, études préalables, phases chantier, etc.).

À l’interface du quartier Moulin Blanchard, de la zone industrielle de Bagneux, du centre-ville et de la coulée verte du Sud Parisien, ce site partiellement construit de plus de 2,2 hectares (hors voiries publiques) s’inscrit dans une dynamique de transformation urbaine profonde : développement de la ZAC Écoquartier Victor Hugo, aménagement du futur quartier des Mathurins, projet ORU du quartier Sud et PRUS de la Pierre-Plate. À l’horizon de 2020-2022, il bénéficiera d’une desserte optimale avec l’arrivée de deux métros (lignes 14 et 15).

Le projet développera un programme de 25.030 m² et sera composé d’une offre résidentielle (322 logements) associée à des locaux d’activités, des services et des commerces. L’innovation environnementale est centrale dans le projet, qui prévoit la création d’une exploitation maraîchère sur le toit du bâtiment et de plusieurs jardins et potagers. Le projet développe et met en valeur l’atelier d’Albert Feraud, artiste leader dans le mouvement des récupérateurs.

► Dossier de presse
Informations sur le site
Cartographie des sites

Partenaires et collaborateurs

Mandataire : Groupe Lamotte
Concepteurs : Pratiques urbaines (urbaniste) ; RAUM (architecte) ; Wagon Landscaping (paysagiste)
Investisseurs / promoteurs : Groupe Lamotte (promoteur) ; APERTURA – Groupe Bremond (copromoteur) ; Immobilière 3F (bailleur social) ; GNC Colocation (investisseur et gestionnaire de logements en colocation) ; Toit tout vert (investisseur, producteur, commercialisateur et distributeur de fuits et légumes produits sous serre).
Exploitants : les Simones (exploitant tiers lieu dédié au bien-être et à la qualité de vie) ; O² Seine (brasserie artisanale).
Collaborateurs : Promoteur de Courtoisie Urbaine (AMO démarche participative et intégration des dynamiques locales et des habitants) ; CASACO (AMO développement tiers-lieux et E.S.S et AMU) ; Toits Vivants (AMO agriculture urbaine) ; PAE – PARI Architecture Écologie (conseil innovations architecturale, environnementale et énergétique) ; EPDC – études pluridisciplinaires et conseils (BET TCS, VRD, OPC et économiste de la construction) ; SOCOTEC France (contrôleur technique).

2017 > ...
Site Blanchard-Croizat-Fortin, BAGNEUX (92)

Enjeu(x) urbain(s) concerné(s)
Habitat
Mutations urbaines et revitalisation
Outil(s) d’urbanisme culturel
Préfiguration et maîtrise d'usage
Permanence architecturale et urbaine
Diagnostic, lecture urbaine, repérage
Conception urbaine et d’espaces publics
Approche transitoire
Commanditaire
Métropole du Grand Paris / Ville de Bagneux

Les missions du POLAU

Le polau-pôle arts.urbanisme est appelé à participer à cet appel à projets en qualité d’urbaniste culturel.
Pour ce faire, sont organisés à Bagneux des repérages sur le territoire pendant la phase de candidature auprès d’acteurs culturels et artistiques clefs du territoire. De ces données collectées émergent notamment certains manques et les besoins du territoire qui forment le socle de la proposition du polau pour une programmation artistique et culturelle.
Cette programmation temporaire dans un premier temps, rythmera les différents temps du chantier avec par exemple  l’ouverture d’un espace partagé sur le site où pourront se tenir des conférences, workshops voire une permanence architecturale.
Sur le site reste du site seront visibles d’autres propositions telles que des visites de chantiers, des performances etc.
Ces actions seront menées en lien constant et étroit avec les  acteurs du groupement, les acteurs locaux, les riverains mais également les futurs habitants.
Ces actions sont également financées selon un principe de la « substitution budgétaire »qui permet de les inclure dans le bilan budgétaire de l’opération pour des postes de dépenses tels que : la communication, la valorisation, la concertation…
A terme, ces actions temporaires et réversibles permettront de tester in situ les usages et les besoins pendant le temps long du chantier et pourraient aider à définir des actions pérennes tels que des lieux dédiés à la pratique artistiques, la création d’associations, d’un musée ou d’une ressourcerie sur le site…