étude urbaine et AMO

Reconquête urbaine

Encore Heureux Architecte
Les Arts Codés
Malte Martin - Agrafmobile 
ANPU
1024 Architecture

Opération d’urbanisme culturel votée dans le cadre du budget participatif 2014 de la ville de Paris, Reconquête Urbaine transforme des passages délaissés par le biais d’une programmation d’interventions artistiques ou paysagères temporaires. Ce projet concerne dans sa globalité huit sites de quartiers Politique de la ville et trois portes de périphérique. « Requalification souple »

Suite à l’étude Périphérique Ouvrage(s) d’art(s) réalisée en 2012, le polau-pôle arts.urbanisme est sélectionné pour assurer sur quatre sites pilotes du projet le commissariat artistique et urbain et l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour le compte de la Mairie de Paris : Porte Montmartre (18e arr.), Porte de la Villette (19e arr.), Passage de l’Ourcq (19e arr.), Rue de la Fontaine au Roi (11e arr.).

Il est intervenu sur un diagnostic des sites (urbain, socio-économique, culturel, paysager) pour proposer une programmation artistique ou paysagère, en lien avec les acteurs locaux et les points d’appuis identifiés. Les équipes artistiques proposées par le polau et retenues par la Ville de Paris développent des concepts d’installations temporaires en vue de la pré-qualification urbaines des sites concernés :

• Porte Montmartre, 18e arr. | Encore Heureux Architecte
Encore Heureux Architectes a réalisé Passage miroir, un décor urbain / revêtement sols et murs en matériaux de récupération (miroirs et panneaux de bois), en lien avec l’initiative du carré des Biffins et les associations La Fabriques des Impossibles et Les Grandes Personnes notamment sur la fabrication participative de papiers peints pour l’installation.

• Passage de l’Ourcq, 19e arr. | Malte Martin + Les arts codés
L’œuvre De passage est installée sous le pont du boulevard du périphérique qui enjambe le canal de l’Ourcq. Elle se compose de signes lumineux qui accompagnent et orientent les usagers et dessine in situ l’orchestration des multiples flux traversant le passage.

• Rue de la fontaine au roi, 11e arr. | ANPU (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine) + Surface Totale
L’ANPU a réalisé une psychanalyse de la Rue de la fontaine au roi, afin d’en révéler les pépites et l’inconscient collectif. Présentée le 24 juin 2017, l’étude s’est étendue au quartier et est prolongée d’un marquage semi-pérenne visant à recouvrir les trottoirs de l’imaginaire « babelvillois ». Avec l’intervention de Surface Totale, cette création graphique a impliqué des habitants et acteurs locaux de la conception à la réalisation.

• Porte de la Villette, 19e arr. | 1024 Architecture
1024 Architecture développe un concept d’installation bois et lumière sur le thème du « Delta »  accompagnant le cheminement piéton et cyclable sous le passage du périphérique : un espace aujourd’hui dominé par la circulation automobile.
Inauguration prévue début 2018.

Illustration : Passage Miroir, Porte Montmartre © Encore heureux architectes

Encore Heureux Architecte

Encore Heureux est une agence d’architecture généraliste qui intervient à différentes échelles sur des problématiques spatiales, sociales et urbaines avec la volonté de mettre au cœur de ses préoccupations les questions d’usages, de confort et de douce radicalité.
Fondée en 2001 par Nicola Delon et Julien Choppin, Encore Heureux revendique une pratique à la croisée des genres, pour habiter la complexité du monde. 
Dès 2014, ils démontrent le potentiel du réemploi et la possibilité d’une nouvelle vie pour les matériaux usés : en tant que commissaires-scénographes autour de l’exposition « Matière Grise » au Pavillon de l’Arsenal, puis en concevant des projets expérimentaux comme le pavillon circulaire dans le cadre de la COP21.

Visiter le site

Les Arts Codés

Les Arts codés est une coopérative d’entreprises hybride entre numérique et métiers d’art. Inspirée par le mouvement Arts&Crafts, les Arts codés regroupe des designers, des artisans et des ingénieurs autour d’une intuition: l’expérience créative à l’ère du numérique est une pratique des idées et du “faire” au quotidien. Installée à Pantin la coopérative conçoit et réalise des multiples dispositifs interactifs.

Visiter le site

Malte Martin - Agrafmobile 

Designer graphique et plasticien, Malte Martin anime l’atelier graphique : Agrafmobile, qui explore tous les domaines de la création contemporaine : théâtre, danse, musique, cinéma. Au delà, Agrafmobile dessine un espace d’expérimentation pour investir l’espace urbain et les territoires du quotidien, associant création visuelle et sonore, entre gestes et signes.

Visiter le site

ANPU

L’ANPU (Agence nationale de Psychanalyse urbaine) rassemble une équipe de chercheurs sensibilisés à l’urbanisme et à la psychanalyse. Venus d’horizons aussi différents que l’architecture potentialiste, le modélisme urbain, la para-sociologie, le polypolisme, la krypto-linguistique, le landscaping, le photoshopping ou l’urbanisme de comptoir, l’équipe de chercheurs a réussi à mettre au point un nouveau procédé destiné à guérir les villes : la psychanalyse urbaine.

Visiter le site

1024 Architecture

1024 est un label créatif imaginé en 2008 par Pierre Schneider et François Wunschel, architectes, diplômés à l’école de Paris La Villette. Ils sont 2 des 5 membres fondateurs du groupe d’architecture expérimentale EXYZT. Ils collaborent à la conception et la réalisation d’installations architecturales, visuelles, lumineuses et sonores, (œuvres publiques, aménagement intérieur, scènes interactives…) Les projets de 1024 mêlent architecture, image, son et lumière. Ils génèrent des dispositifs où se confondent les limites entre espace réel et espace virtuel.

Visiter le site

2014-2017
Portes du périphérique et quartiers Politique de la Ville.

Enjeu(x) urbain(s) concerné(s)
Délaissés
Économie circulaire
Pratiques de l’espace public
Outil(s) d’urbanisme culturel
Diagnostic, lecture urbaine, repérage
Conception urbaine et d’espaces publics
Qualifications souples, occupations temporaires
Approche transitoire
Disciplines
Architecture, Arts numériques, Espace public, Urbanisme
Commanditaire
La ville de Paris

Les missions du POLAU

Le pOlau est désigné par la ville de Paris pour remplir un rôle d’AMO de Direction artistique, inspirée de l’urban curating (UK) et qui prend la forme d’un commissariat urbain
Le pOlau- pôle des arts urbains intervient donc sur un diagnostic des sites (urbain, social, culturel, paysager) et propose une programmation artistique ou paysagère répondant par des démarches créatives à des problématiques urbaines (usages, temporalités, métropolisation, etc.), en lien avec les acteurs locaux.