Incubation & expérimentation

L'Opéra de la Transition Énergétique (titre provisoire)

Tours Soundpainting Orchestra
Pascal Lenormand

Dans l’Opéra de la transition énergétique (titre provisoire), les artistes représentent, à l’échelle d’un spectacle, une société en survie qui doit faire des choix. Ils jouent et rejouent un opéra minute, qui se modifie en fonction de l’énergie disponible.

L’opéra minute (forme et terme inventés par le compositeur Darius Milhaud) a tout d’un opéra habituel. Pluridisciplinaire, épique et narratif, il se déploie dans une version temporelle condensée : 15 minutes tout au plus. L’argument de cet opéra minute est un conte issu du répertoire populaire. Complétée d’un échange avec le public, cette étape de travail donne à voir dans un format réduit l’intention de la création, dont la forme finalisée aboutira au printemps 2021.

MER. 11/12/2019 | 20h30
Présentation d’une étape de création de l’Opéra de la transition énergétique (titre provisoire) suivie d’une rencontre avec l’équipe artistique et scientifique.
🌍  Point H^UT-lieu de création urbaine | Saint-Pierre-des-Corps
🗞  Communiqué
💡  Invitation en ligne
🎟  Billetterie en ligne (gratuit)
🔎  En savoir plus

L’objectif de la troupe, allégorie de celui d’une société humaine :
survivre, continuer.
Une nouvelle représentation.
Les mêmes artistes, le même opéra, la même scène.
Le même public, la même salle. Et puis, non, ce n’est pas pareil.
Encore, une nouvelle représentation.
Différente à nouveau. Dix fois.
Le temps, l’espace, la matière, se déforment.
Se consomment. L’énergie devient plus rare.
Il faut faire des choix.
Il faut s’adapter, improviser. Créer.
Chaque représentation et chaque action influent sur l’environnement immédiat selon un algorithme mystérieux, impitoyable et rigoureux. Contraint par celui-ci, intégrant les énergies consommées par les protagonistes, l’Opéra de la transition énergétique livre une réécriture en direct d’une même histoire dans un milieu qui se modifie au fil des actions.
Il s’agit de pointer, par le jeu et par le spectacle, la multiplicité des scénarios possibles, autant qu’il y a d’individualités, avec comme énergie commune l’élan créatif propre au vivant.


Genèse du projet

Dans la suite de réflexions issues du séminaire arts et sciences Enchanter la transition énergétique (décembre 2018), le POLAU s’associe avec  Pascal Lenormand (ingénieur énergéticien), Angélique Cormier (directrice artistique du Tours SoundPainting Orchestra, compositrice, soundpainter), Pierre-Adrien Théo (compositeur, artiste numérique) pour concevoir ce que pourrait être une œuvre sur la transition énergétique.
▶︎ Dossier de présentation


Distribution

Angélique Cormier : direction artistique, co-écriture, composition pluridisciplinaire, soundpainting
Pierre-Adrien Théo : co-écriture, composition musicale, art numérique
Pascal Lenormand : direction scientifique, co-écriture
Nolwenn Jézéquel : aide à la dramaturgie
Grégory Mariscal : chant
Audrey Vallarino : danse
Benjamin Garnier : violoncelle
Anthony Cheneau : violon alto
Pierre Malle : violon
Lucas Moreno Encabo : régie son

Une production du POLAU-pôle arts & urbanisme en association avec le   Tours Soundpainting Orchestra, Incub’ et la Région Centre-Cal de Loire – programmation Viva da Vinci – 500 ans de Renaissance(S].

Tours Soundpainting Orchestra

Tours

Le Tours Soundpainting Orchestra est un ensemble tourangeau, créé en 2005 par Angélique Cormier, après sa formation au soundpainting auprès de Walter Thompson à New-York. Le T.S.O. est l’un des premiers collectifs pluridisciplinaires français à s’inscrire dans le paysage mondial du soundpainting. Il développe une activité mêlant créations et projets pédagogiques.

Le T.S.O. rassemble une vingtaine d’artistes, comédiens, chanteurs, instrumentistes, danseurs, artistes visuels. L’improvisation et la création pluridisciplinaire, la rencontre, l’intergénérationnel, la transmission et l’interculturel sont au cœur de sa démarche. Les performances du T.S.O. mêlent ambiances sonores, dialogues, gestes, chorégraphies, éclats de rire, mélodies, rythmiques, silences, matières visuelles.

Visiter le site

En savoir +

Pascal Lenormand

Ingénieur énergéticien, auteur et artiste, diplômé de Supaéro (1999), il développe depuis 2005 le design énergétique, une méthode de conception de bâtiments, produits et services basées sur les phénomènes énergétiques. En 2008, il fonde le bureau d’études collaboratif Incub’, spécialisé en performance énergétique des bâtiments (plusieurs centaines de bâtiments en France). Pascal Lenormand intervient auprès d’entreprises, cabinets d’architecture et collectivités, particulièrement sur les sujets complexes mêlant l’humain et la technique. Il est également compositeur et interprète de musiques actuelles pour concerts et spectacles.

▶︎ En savoir plus 

En savoir +
18/03 > 20/03/2019 I 18 > 20/06 I 28 > 31/10 I 03 > 15/12
Enjeu(x) urbain(s) concerné(s)
Changements climatiques et environnement
Outil(s) d’urbanisme culturel
Fiction et mise en récit
Disciplines
Arts numériques, Ingénierie, Soundpainting

Accompagnement du POLAU

Le POLAU porte le chantier de la transition énergétique dans le cadre de GENIES-GENIES, programme artistes-ingénieurs·es pour les 500 ans de Renaissance(S) de la région Centre Val de Loire.

Mettant en relation des ingénieurs, des techniciens et des artistes, le POLAU favorise l’hybridation et la création d’une forme artistique. Il accompagne également conceptuellement le projet et sa mise en production.



Apport du POLAU

Aide à la conceptualisation
Aide au montage opérationnel
Mise en lien avec des spécialistes
Mise en réseau professionnel
Programmation artistique, culturelle et urbaine
Crédit de recherche
Adaptation In Situ