Ressource et transmission

Académie de l'Urbanisme culturel #1


L’urbanisme culturel qualifie des manières d’agir dans le projet urbain en ayant recours à l’outillage artistique et culturel. Ces modalités d’intervention font progressivement apparaître un champ professionnel composé d’acteurs impliqués autour d’enjeux contemporains de la fabrique urbaine : réversibilité, aménagement souple, temporalités différenciées, capacitation, préfiguration…

L’Académie de l’urbanisme culturel est le rendez-vous professionnel permettant de croiser les pratiques et de mettre en partage des outils, méthodes, interrogations, sources d’inspiration, difficultés. Elle regroupe autant des artistes de l’urbain, des producteurs nouvelle génération, des urbanistes tactiques, des architectes, des paysagistes, des designers de l’espace public. L’urbanisme culturel qualifie le secteur émergeant à l’interface de la création contemporaine et de l’aménagement des territoires.

L’Académie vise à mettre en débat, à partir de cas concrets, les méthodes développées par les participant.e.s. Sous le regard de spécialistes issus de différentes disciplines (droit, architecture, histoire de l’art, etc.), l’Académie entend contribuer à la structuration de ces métiers intermédiaires (pratiques, conditions d’exercice, etc.) et favorise une dynamique d’interconnaissance et d’autoformation entre pionniers de la fabrique urbaine et territoriale.

Objectifs
• Formuler la valeur ajoutée des savoir-faire, approches et démarches d’urbanisme culturel ;
• Identifier les atouts et vulnérabilités des métiers, les compétences à consolider et besoins en matière de formation ;
• Structurer des problématiques émergentes (montages économiques, juridiques, administratifs, etc.) ;
• Produire des référentiels professionnels communs.


Édition #1 : 15 > 16/03/2018
Communiqué – Programme Académie de l’urbanisme culturel #1

Communiqué – Création de la première Académie de l’urbanisme culturel

Participants | Agathe Chiron, Margaux Milhade, Esther Guillemard et Sophie Ricard, architectes | Barbara, laboratoire de programmation habitée • Fabienne Quéméneur | ANPU-Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine • Mélanie Huet | Agence La Pépite • Antoine Cochain | Playtime et Point de Rassemblement • Agathe Ottavi et Alexandra Cohen | Coopérative Cuesta • Pauline Cescau | WIP-Work In Progress • Bénédicte et Arnaud Mallier | Payaso Loco et Le cabinet d’émile r. • Corentine Baudrand et Fanny Herbert | Carton Plein • Mathieu Louis | L’Intention publique • Judith Frydman et Edwine Fournier | Des ricochets sur les pavés et Cie Tangible • Stéphanie Braka et Solène Champroy | Collectif Et si on prenait l’air(e) • Stefan Shankland | Artiste plasticien • Frank Beau | Consultant spécialiste des questions de participation.

Expert.e.s associées | Corinne Manson, juriste en droit public et droit de l’urbanisme (laboratoire CITERES), Françoise Amiot, ancienne élue à l’urbanisme et aux finances de la Ville de Tours, Gilles Rion, antropologue et historien de l’architecture (FRAC Centre-Val de Loire) et Chloé Bodard, architecte.

Illustration : Viaduc fertile, recherche-action pour imaginer les transformations des abords du viaduc ferroviaire (Saint-Étienne) © Carton plein.

15 > 16/03/2018