Ressource et transmission

Génies-génies

PROGRAMME ARTISTES INGÉNIEUR.E.S en région Centre-Val de Loire

De Vinci aujourd’hui, entre art et ingénierie

En 2019, la Région Centre-Val de Loire célèbre les 500 ans de la Renaissance, symbolisés par l’anniversaire de la mort de Léonard de Vinci. Invoquant cette période de renouveau, tant au niveau culturel que scientifique et technique, elle nous invite à réfléchir aux inventions et aux manières d’inventer d’aujourd’hui. Qu’est-ce qui fait Renaissance en 2019 ? Comment s’inventent nos territoires ? Qui sont les Léonard de Vinci de nos jours ?
Depuis 500 ans, les artistes et les artisans d’abord, puis les artistes et les scientifiques, et enfin les artistes et les ingénieur·e·s, se sont spécialisés et séparés au point de constituer des mondes épistémologiques cloisonnés. Cet éclatement de la connaissance entre les registres rationnels et imaginaires ne facilite pas l’intelligence collective quant à la prise en compte de sujets contemporains complexes autour de nos manières d’habiter les territoires, en les comprenant, en les respectant, en en prenant soin.
Aux côtés des logiques d’ingénierie, le recours aux imaginaires, aux récits, aux représentations et, plus globalement, la convocation des arts pour penser les problématiques d’aujourd’hui et contribuer aux solutions pour demain est une voie de renaissance pour nos territoires.

Imaginer l’avenir en révélant le territoire invisible

Espace de flux plus qu’espace de stock, les territoires et les équipes qui les administrent doivent pouvoir considérer de nouveaux registres d’intervention en termes de gouvernance autant qu’en termes de transition. Par l’hybridation de modélisations techniques et de la poétique du futur (imaginaires, récits, mises en scène…), les de Vinci d’aujourd’hui, multiples, peuvent penser l’avenir par d’autres registres que le rationnel. Il s’agit de mieux sensibiliser les publics d’aujourd’hui à leur environnement pour leur permettre également de mieux envisager ce qui vient. Dans ce cadre, le POLAU-pôle arts & urbanisme propose un projet arts, sciences et techniques, à partir des enjeux actuels et tourné vers demain. Envisagé comme une opération de prospective territoriale pour la Région Centre-Val de Loire, ce programme GÉNIES-GÉNIES associe artistes et ingénieur·e·s autour de thématiques environnementales pour rendre accessible l’impalbable des territoires : les coulisses de sa gestion, son fonctionnement souterrain, ses réseaux, ses circuits de distribution, ses modalités d’évacuation, ses systèmes sélectifs, etc.

Produire une ingéniosité territoriale et la mettre en partage

Ce programme de sensibilisation et de prospective, accompagné par un travail de recherche sur les apports de l’art dans la pensée du futur (collaboration avec le CGET, Commissariat Général à l’Égalité des Territoires), a plusieurs objectifs publics :

  • Produire des œuvres média pour le public régional autour de sujets techniques liés au territoire
  • Produire à l’heure de l’Anthropocène, des réponses collectives innovantes sur ces mêmes sujets, à la hauteur des enjeux de la Région Centre-Val de Loire.
  • Donner à voir les processus d’invention qui mettent en dialogue démarches créatives et approches rationnelles, mondes des arts, des sciences et des techniques.

Trois chantiers thématiques en perspective (prochainement détaillés)

Deux temps publics

14/03/2019 : Lancement public du programme artistes – ingénieur·e·s GÉNIES-GÉNIES
11 > 10/2019 : Portes ouvertes sur GÉNIES-GÉNIES

Illustration : Purity, court-métrage © Jean-Camille Goimard-ADDB production

2018/2019
Partenaire(s)
Conseil Régional Centre-Val de Loire, CGET-Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, Laboratoires CITERES-CItés, TERritoires, Environnement, Sociétés